Société Togo/Procès ce lundi des étudiants encore en prison

12 OSC se mobilisent pour la victoire finale

Publié le lundi 26 juin 2017, par Leader

Depuis l’arrestation des étudiants le 14 juin dernier sur le Campus universitaire de Lomé, des organisations de la société civile ne baissent pas l’échine par rapport à la libération des jeunes. Presque tous les jours, elles travaillent d’arrache-pied pour un dénouement de la crise. Alors qu’elles ont pu obtenir la libération de plusieurs de ces jeunes, elles s’emploient à achever leur mission en oeuvrant pour la libération des deux étudiants, Foly Satchivi (photo) et de son camarade AMAGBEGNON Marius, toujours incarcérés et dont le procès s’ouvre ce 26 juin 2017.
Déjà le 24 juin dernier, ces OSC ont sorti une déclaration. Lecture !

"C’est avec une extrême attention que nous suivons l’évolution de l’affaire des étudiants arrêtés par les forces de l’ordre et de sécurité lors des mouvements d’humeur des 14, 15 et 16 juin 2017 sur le campus universitaire de Lomé et déposés à la prison civile de Lomé.

Tout en exprimant notre entière satisfaction face à l’acquittement le 19 juin 2017 des sept (7) étudiants sur les neuf (9) détenus à la prison civile de Lomé, notre joie ne saurait être complète tant que les deux étudiants non encore jugés soient toujours maintenus en détention en dépit de leur état de santé très critique et inquiétant.

Nous remercions tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué d’une manière ou d’une autre à l’apaisement de la situation.

Nous nous réjouissons de l’impartialité et de l’indépendance de la justice togolaise qui a su prouver aux yeux de l’opinion nationale et internationale qu’elle est encore capable de dire le droit et de rendre une vraie justice a l’issue d ‘un procès équitable et juste si elle le veut bien.

Nous invitons les juges à faire preuve le 26 juin 2017 de la même impartialité et indépendance qui les ont animés lors de l’audience du 19 juin 2017 au cours de laquelle, tous les détenus étudiants jugés ont été acquittés.

Enfin, nous lançons un appel pressant à toutes les bonnes volontés, avocats, juges, associations estudiantines et à toute la population togolaise à rester mobilisés jusqu’à la libération des deux étudiants, Foly SATCHIVI et AMAGBEGNON Marius, toujours détenus à la prison civile de Lomé et qui passeront devant les juges, le lundi 26 juin 2017.

Fait à Lomé, le 24 juin 2017

Ont signé :

ACTION SUD
AJAAH
CRAPH
CGLTE
MOUVEMENT NOUVEAU CITOYEN
MDE
MOUVEMENT PATRIOTES TOGOLAIS
NOVATION INTERNATIONALE
ONG MED
TON DE LA JEUNESSE PATRIOTIQUE
REJADD -TOGO
SP-BT"