Economie

16ème FIL : le premier panel a porté sur le E-commerce

Publié le lundi 25 novembre 2019, par Leader

De nos jours, la révolution technologique a entraîné le bouleversement profond des sociétés provoqué par l’essor des techniques numériques telles que l’informatique et le développement du réseau Internet touchant tous les domaines d’où le E-commerce.
Ainsi, dans le souci de permettre aux entreprises de s’ouvrir au temps et au progrès, le comité d’organisation de la foire internationale de Lomé (FIL) Togo 2000 a retenu au nombre des panels de cette 16ème édition, le E-commerce , un mode d’échange commercial qui, de nos jours, prend de plus en plus d’ampleur dans le monde.

Au Togo on relève une augmentation significative du marché de l’Internet, le développement constant de l’Internet mobile. La loi de 2017 définit le commerce électronique en deux (2) points : primo comme étant une action commerciale ; et secondo , comme la fourniture de services par voie électronique.

« Pour réussir le pari du E-commerce, il faut d’abord se reposer sur les acquis que nous avons actuellement. Le Togo a déjà une bonne base, un cadre réglementaire. Des textes ont déjà été adoptés et répondent aux standards internationaux.
À part le pari , il faut la culture de numérique, une habitude qui viendra avec le temps. Néanmoins, le E-commerce est confronté au problème de financement mais c’est possible de remporter le pari du E-commerce en allant d’étape en étape sans en brûler aucune », a expliqué Kadiri Ouro-Agoro, Juriste Expert en régulation du numérique.
Avec 30% de croissance entre 2016 et 2017, le E-Commerce mondial se porte bien. Il représente en 2017, 4,6 % de la part du marché du commerce mondial. Cela signifie que près de 5 % des transactions commerciales effectuées dans le monde en 2017 provenaient du web.
Parallèlement, le e-commerce a cru de façon exponentielle : le mobile et les tablettes représentaient 30 % des achats en ligne en 2016.