Société

Affaire Zinsou-Bonkoungou : opération déminage en cours

Publié le vendredi 9 mars 2018, par Yiago Nazzarrio

L’affaire qui oppose Lionel Zinsou à Mahamadou Boukoungou autour d’une dette non recouvrée de 23 millions d’euros mobilise nombre de chefs d’État et anciens chefs d’État, d’Abdou Diouf à Alpha Condé.

Avant que Mahamadou Bonkoungou n’assigne en justice Lionel Zinsou en recouvrement d’une créance de 15 milliards de F CFA (23 millions d’euros), plusieurs chefs d’État ont été sollicités en tant que médiateurs. Se sentant sous pression, l’ancien Premier ministre béninois a appelé à son aide Abdou Diouf, l’ancien président sénégalais.
Ce dernier est entré en contact avec le Guinéen Alpha Condé, qui est directement intervenu auprès de l’homme d’affaires burkinabè afin qu’il consente à un échelonnement de cette dette, contractée en 2016 lors de la présidentielle au Bénin.

Cette somme avait été réceptionnée par Thomas Boni Yayi, l’ancien chef de l’État béninois, avant de parvenir à Zinsou. Enfin, le président congolais, Denis Sassou Nguesso, a également été sollicité avant qu’une ultime médiation ne soit menée par son pair burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

Source : JA