Sciences & Technologies

ANCE-Togo épingle la gestion des TIC du pays

Publié le lundi 20 mars 2017, par Leader

Cette sortie de l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’environnement (ANCE-Togo) en ce jour, en vue de marquer la journée mondiale des consommateurs édition 2017, vise à mettre en cause la gouvernance de la Technologie d’Information et de la Communication (TIC) au Togo.

Placé sous le thème :"Le droit des consommateurs à l’ère du numérique", la célébration de la journée des consommateurs a été une occasion pour ANCE-TOGO de dénoncer et relever au Togo, un certain nombre d’insuffisances dans l’ensemble des technologies informatiques qui contribuent à une véritable révolution socioculturelle.

Pour ANCE-TOGO,le développement des TIC au Togo s’est fait au détriment du consommateur qui est victime de plusieurs abus tels que la mauvaise qualité des services : internet, mobile, fixe pour ne citer que ceux-là.
Les coûts des services demeurent très chers et la qualité des services demeure médiocre en dépit de quelques améliorations ces temps-ci.
Des systèmes de vol de crédit de communication, la corruption, le manque d’information sur les produits et services.
Le monopole du marché de service mobile par deux opérateurs que sont Togocel et Moov favoriserait des ententes pour fixer les prix des produits et services au détriment des consommateurs.

Même si plusieurs efforts se font par le gouvernement pour promouvoir ce secteur, entre autres:les travaux comme l’identification des abonnés télécom en application du décret n¤2011-120 du 6 juillet portant identification systématique et obligatoire des abonnés aux services de télécommunications ;le raccordement du Togo à la bande passante internationale (WACS) ;l’attribution des licences 4G pour le très haut débit mobile pour le consommateur togolais.

Pour Mr EBEH Fabrice Directeur Exécutif de l’ANCE-Togo,il a laissé entendre :"Je salue les efforts entrepris par le gouvernement mais je demande aux autorités en charge du secteur des TIC d’accélérer les réformes pour les réformes en vue d’une meilleure gouvernance de ce secteur crucial pour le développement de l’économie togolaise".

Au Togo,le nombre d’abonnés des opérateurs Fixe et Mobile a augmenté entre 2011 et 2015 de 85% pour atteindre près de 5 millions de personnes de nos jours.
Le chiffre d’affaires des opérateurs a suivi un taux de croissance annuel moyen de 5% entre 2011 et 2015 et évalué aujourd’hui à 200 milliards de Francs CFA.
La contribution au Produit Intérieur Brut (PIB) du secteur des télécommunications s’élève aussi en ce moment à 8% soit 2 414 milliards de Francs CFA fin 2015.

Il est à noter que le marché des télécommunications au Togo est animé par quatre opérateurs à savoir:Togo Télécom,Togo Cellulaire,Atlantique Télécom Togo (Moov) et Café Informatique.

Charlespi YAO YAO

Photo : L’un des responsables de l’ANCE-Togo