Culture Société/Culture/Art plastique

Badagnaki TEBIE ou l’art dans l’âme

Publié le mercredi 22 mars 2017, par Yiago Nazzarrio

Badagnaki Tebie, plus connue sous le nom de Hasadia dans le monde artistique, est une plasticienne qui ambitionne de se faire connaître à l’international grâce à la qualité de ses œuvres.

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Cette assertion populaire colle bien à Hasadia qui consacre toute sa vie à l’art. Dans un domaine dominé, au Togo, par les hommes, elle fait son trou, lentement mais sûrement.

« Je suis arrivée à l’art plastique par amour. Il est mon biotope. Il occupe tout mon temps, toute mon énergie. Je sens comme un poisson dans l’eau en dessinant, à transmettre mes idées via les tableaux », confie-t-elle sur icilome.com.

Elle s’inspire de la vie quotidienne pour dessiner ses œuvres. Son modèle, Picasso, est à l’image de son ambition, celle de s’ouvrir le « cercle restreint des artistes de renom ». Toutefois, elle regrette que « Les gens n’apprécient pas les œuvres à leur juste valeur. Les Africains ne valorisent pas l’Art. Cela décourage parfois ». Malgré tout, elle ne veut pas abandonner mais « continuer à travailler, améliorer la qualité de mes œuvres ».