Economie

Covid19/ Les PME/PMI vues par Laurent Tamegnon

Publié le jeudi 14 janvier 2021, par Leader

Tous les Etats, de par le monde, travaillent d’arrache-pied pour le bien-être de leur climat des affaires, de leur société et aussi pour la bonne santé de leur économie. Dans tout ce lot, le Togo se démarque par plusieurs choses, y compris les réformes faisant de lui l’un des pays les plus performants du continent.

Mais l’apparition depuis environ un (1) an de la covid19 plongeant le monde entier dans une crise sanitaire vient plomber les efforts des Etats mettant en difficulté plusieurs secteurs de l’économie, entre autres : le commerce, l’hôtellerie, le tourisme, au niveau des Petites et Moyennes Entreprises/Industries (PME/PMI) représentant environ 80% du développement économique du pays.

Cette crise sanitaire a imposé à presque toutes les entreprises, des dispositions permettant non seulement de lutter contre la crise sanitaire, mais aussi de permettre à leur boite de fonctionner à l’instar de la réorganisation du personnel tout en faisant face aux charges fixes.

Néanmoins, certains secteurs ont été moins aménagés par cette crise notamment le secteur agricole, l’industrie et les Grandes Entreprises (GE), qui ont eu la peau sauvée grâce au plan de riposte mis en place par le gouvernement à travers entre autres des appuis tels que des crédits à taux bonifiés ou les kits d’irrigation, voire des matériels.

Face aux difficultés et aux nombreux défis dont font face ces entreprises, Laurent Tamegnon, président du Conseil National du Patronat Togo (CNP-Togo) et fondateur de Sanecom International, regroupant 24 associations professionnelles de 1400 entreprises, y va de ses analyses, parle des soutiens du gouvernement aux entreprises et annonce les perspectives de cette nouvelle année 2021.

Ainsi, dans le souci d’amoindrir le choc reçu par les entreprises et soutenir le secteur privé surtout en cette période pandémique, le gouvernement a pris une batterie de mesures fiscales, économiques et sociales.

Le taux d’imposition ramené à 10% aux activités d’hôtellerie et de restauration, suspension des contrôles fiscaux, réduction de 25% sur l’acompte de la patente accordée aux entreprises opérant dans le secteur des transports, aux hôtels, aux restaurants et aux organismes agrées ainsi qu’aux organisateurs de circuit touristiques agréés au titre de l’exercice 2020.

Pour les entreprises individuelles, les transporteurs routiers, les artisans et assimilés relevant de la Taxe Professionnelle Unique (TPU), une réduction de 50%sur la 2ème acompte de la TPU.

Dans l’ordre de soutien aux entreprises, au niveau sous régional, des fonds ont été mis à la disposition des entreprises commerciales par l’entremise de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

En vue d’une très bonne relance des activités des entreprises (PME/PMI), les responsables du CNP-Togo œuvrent inlassablement pour permettre aux entrepreneurs de résister aux tempêtes créées par la pandémie au sein de leur société ; ceci à travers un plan de relance, voire une aide directe de l’Etat.