Diplomatie Togo/Report du sommet sur la sécurité maritime

Des opérateurs économiques sérieusement affectés

Publié le vendredi 18 septembre 2015, par Leader

« Le conseil des ministres a décidé, après le constat de l’état d’avancement des travaux à divers niveaux, de reporter la rencontre internationale sur la sécurité maritime à une date ultérieure. L’objectif de ce report est de mieux préparer la rencontre pour atteindre les objectifs poursuivis ». C’est en substance ce qui ressort du communiqué ayant sanctionné le conseil des ministres tenu ce 17 septembre 2015 à Lomé.
Annoncé tambour battant, le sommet extraordinaire de l’Union africaine sur la sécurité maritime défraie la chronique. Des acteurs, aussi bien étatiques que de la société civile se sont jetés à cœur joie dans l’organisation du fameux sommet. Organiser une grande rencontre dans un pays, les opérateurs économiques ne sauraient rester indifférents tant, ils se mobilisent à chaque fois que l’occasion leur permet, de tirer leur épingle du jeu.
Quand il est annoncé que Lomé attend plus de 5 mille visiteurs pour cette rencontre internationale, ce n’est pas rien pour les infrastructures hôtelières. Chacune à son niveau met le paquet pour tirer le maximum de bénéfice. C’est ainsi que de nouveaux investissements ont été mobilisés pour faire face aux exigences de l’heure afin de répondre aux critères d’éligibilité.
Cependant, avec ce report dit sine die que d’aucuns assimilent au décès d’une organisation qui avait du plomb dans l’aile, il y a de quoi se tenir la tête après avoir consenti un investissement sans précédent.