Société

Ecobank donne le sourire aux communautés locales via des initiatives communautaires

Publié le lundi 11 décembre 2017, par Leader

L’institution bancaire Ecobank a, dans le cadre de la célébration de la cinquième édition de sa journée, organisé une opération de salubrité à l’Université de Lomé le samedi 9 décembre 2017. À travers cette opération, Ecobank démontre encore une fois l’importance qu’elle accorde à la communauté via moult activités bénévoles.

La journée Ecobank a donc été marquée par des initiatives communautaires qui constituent un programme interne encourageant les employés de la banque à agir au bénéfice de la communauté locale. Chaque année, Ecobank alloue un budget important à cette initiative.

« De l’eau potable pour une vie saine », c’est sous ce thème qu’est placée la cinquième édition de la journée Ecobank. Cet événement vise à porter assistance aux communautés privées d’eau potable et les sensibiliser sur les répercussions sanitaires et économiques.

Le Directeur Général du Groupe Ecobank, Ade Ayeyem, a précisé que le dévouement dont font preuve les employés d’Ecobank au cours de la Journée Ecobank témoigne de la culture de générosité de la banque. « Ecobank est une banque panafricaine dirigée par des Africains pour les Africains : il est important que nous continuions à œuvrer pour améliorer les conditions de vie des couches les plus défavorisées et les plus vulnérables dans les milieux où nous sommes présents », a-t-il souligné.

« Depuis le lancement de la Journée Ecobank en 2013, les employés d’Ecobank ont soutenu diverses causes, allant de la lutte contre le paludisme à l’amélioration de l’enseignement dans les zones défavorisées en Afrique sub-saharienne. Il demeure toutefois préoccupant qu’en 2017, un nombre aussi important de personnes continuent d’expérimenter une pénurie en eau potable alors que l’accès à l’eau est censé être un droit fondamental. Cette situation a des répercussions sur la santé, l’éducation et les opportunités économiques et perpétue par ailleurs un cycle de pauvreté dont l’issue pourrait paraître désespérée ». a-t-il expliqué.

Les responsables de la banque espèrent voir le travail réalisé dans le cadre de la journée Ecobank comme un catalyseur pour la transformation des conditions de vie de nos communautés.