Santé

Ghana/ Congé forcé aux députés à cause des cas de Covid-19 dans l’hémicycle

Publié le jeudi 11 février 2021, par Leader

Le parlement ghanéen est contraint de fermer ses portes le 9 février et ce, pour trois (3) semaines suite à la découverte de plus d’une centaine de cas de Covid-19 parmi les députés et le personnel.

Au moins 17 parlementaires et 151 membres du personnel de l’Assemblée nationale (AN) ont été testés positifs au nouveau coronavirus.

Plus tôt, une première découverte de premiers cas par dizaines avait déjà obligé les parlementaires à réduire leurs réunions à deux sessions par semaine.

« Pour pouvoir lancer la désinfection et l’assainissement des locaux, j’ai décidé, en consultation avec les responsables politiques, que la session de l’Assemblée soit ajournée pendant trois semaines. », a annoncé Alban Bagbin, président de l’AN ghanéenne.

Un des pays de l’Afrique de l’Ouest les plus touchés, le Ghana compte officiellement plus de 73000 cas de Covid-19, dont 482 décès.

La nouvelle variante du coronavirus a tout compliqué quand bien même que les frontières maritimes et terrestres sont fermées.