Politique

L’ONU s’inquiète des élections à venir en Afrique de l’Ouest

Publié le dimanche 12 juillet 2020, par Leader

En Afrique de l’ouest, des élections présidentielles auront lieu dans cinq pays cette année 2020 notamment au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Guinée et au Niger.

Lors du conseil de sécurité qui s’est tenu jeudi 9 juillet passé, le représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), M. Mohamed Ibn Chambas, a fait savoir que ces élections doivent consolider la Démocratie et la Paix dans la sous-région Ouest africaine.

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a pour sa part averti que les élections à venir pourraient être émaillées de violences. De ce fait, il a exhorté les dirigeants à organiser des élections inclusives crédibles et transparentes.

Pour organiser des élections présidentielles crédibles, inclusives et transparentes, l’organisation internationale a invité les dirigeants à s’accorder avec les opposants sur les sujets épineux afin d’éviter les conflits.

Les élections en Afrique sont régulièrement suivies de violences et de tortures. Ces violences sapent la cohésion sociale, font dégringoler les économies et détruisent les biens des pays concernés. Cela semble ne pas interpeller les dirigeants et opposants africains. Ces violences postélectorales font reculer l’Afrique malgré ses potentiels.