Culture TOGO/Concours national de l’humour

La 7ème éditions officiellement lancée

Publié le jeudi 30 mars 2017, par Leader

Dénicher sur le territoire national des talents pour ne plus dépendre des comédiens étrangers en cas de besoin lors de l’organisation des événements, c’est l’objectif de Septentrion communication en partenariat avec le réseau de téléphonie mobile togocel qui, depuis quelques années, se lance à la conquête des humoristes en herbe.

Ainsi, pour cette année 2017, Septentrion communication a au cours d’une rencontre avec les hommes de média ce mercredi 29 mars à Lomé ,ouvert le bal aux potentiels candidats en herbe à s’inscrire à zéro Franc,en vue de participer audit concours dont la phase régionale va se dérouler en ce mois d’Avril.
L’apothéose est prévue dans la ville de Kara et se fera dans les périodes des fêtes traditionnelles évala.

Après les phases régionales dans les villes à savoir:Lomé, Kpalimé, Notsè, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong,10 personnes seront retenues pour la finale à Kara contre des récompenses allant de 100 000 Francs CFA pour celui ou celle qui occupera la 3ème place, 200 000 Francs CFA pour le 2ème et une cagnotte de 1 000 000 Francs CFA pour le champion.

Le jury a retenu 5 critères pour juger la prestation des candidats à savoir:l’entrée sur scène,le contenu de l’histoire,la valeur de la prestation ou le thème,le rapport avec l’espace et l’impact sur le public.

Pour cette année,les organisateurs comptent avoir un humour académique.Sur ce,ils ont lancé l’appel à une adhésion massive des candidats qui maitrisent bien la langue française,pourquoi pas des universitaires afin d’avoir des artistes capables de vendre leur art à l’échelle internationale.

Pour Mr OURO-BANG’NA Youwessodjo,promoteur dudit événement, "Cette compétition depuis 7 années déjà, révèle des talents cachés et aussi, la promotion de cet outil de communication aide les Togolais à grandir car tout se passe dans les mentalités".

L’humour est un outil de communication qui intervient pour apaiser les tensions en période de guerre,aplanir les divergences entre les peuples et surtout une remède car étant thérapeutique.

L’avis est donc lancé aux amoureux de cet art, sauf les confirmés.

KPOWOADAN Yao alias Charlespi YAO YAO