Droits de l’homme

La brillante réussite de l’axe Togo-HCDH à la une à Genève

Publié le vendredi 27 septembre 2019, par Leader

L’assistance technique du Haut-Commissariat des Nations unies (HCDH) au Togo à travers son bureau pays de 2006 à 2015 a été une réussite grâce à la collaboration du gouvernement et l’implication de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), d’autres institutions ainsi que des organisations de la société civile. Raison pour laquelle le Togo a été invité à présenter le 16 septembre dernier à Genève son expérience aux représentants des autres pays et institutions. La CNDH a été représentée par le Commissaire Atitso Afi, présidente de la sous-commission Promotion et Protection des Droits de l’Homme.
Magistrate, Mme Atitso Afi a été parmi les hautes personnalités dont le ministre togolais des Droits de l’Homme, ayant intervenu au nom de notre pays par rapport à cette collaboration Togo-HCHH, collaboration que les Nations unies ont trouvé très enrichissante. Cette exemplarité qui devrait servir d’impactation est l’objectif essentiel de cette rencontre initiée par les Nations unies.
« Les défis de l’assistance technique dans le cadre de la promotion et de la protection des droits humains, à partir de l’expérience du Togo » a été le thème retenu pour ce cadre de dialogue de haut niveau avec la participation de plusieurs représentants permanents des Etats accrédités auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, des acteurs de développement et de promotion des droits de l’Homme.
« L’évènement a servi de cadre de partage d’expériences et de bonnes pratiques en matière de coopération de notre pays le Togo avec le HCDH », a rappelé le Commissaire Atitso Afi.
Intervenant sur l’appréciation par les organisations de défense des droits de l’homme de la contribution du Haut-Commissariat au Togo durant sa présence dans le pays, le Commissaire Afi Attisso et Madame Claudine Ahianyo, Coordinatrice de l’ONG WANEP, ont, toutes les deux, indiqué que si dans le processus d’établissement du Bureau, leurs structures n’ont pas été associées, les actions d’accompagnement du Bureau ont toutefois permis, entre autres, aux organisations de défense des droits humains de renforcer les capacités nationales contribuant à une amélioration dans les évaluations de parcours du Togo en matière des droits de l’homme.