Politique

La CEDEAO est-elle en perte de vitesse ?

Publié le dimanche 23 août 2020, par Leader

Saluée entre temps pour son leadership en matière de respect des normes démocratiques, la Cédéao est aujourd’hui en perte de légitimité. Incapable de résoudre la crise au Mali, l’organisation est aussi accusée de fermer les yeux sur les crises politiques qui se jouent en son sein.

En Côte-d’Ivoire, la candidature du président Alassane Ouattara pour un troisième mandat présidentiel, jugé inconstitutionnel par ses opposants, a crée une tension dans le pays

Même son de cloche pour la Guinée, où Alpha Condé se prépare lui aussi pour rempiler un troisième mandat .

Certaines informations feraient même état de l’existence des divergences entre les membres de l’organisation quant aux sanctions infligées au Mali après la prise du pouvoir par les putschistes. Contrairement à la Côte-d’Ivoire et la Guinée, le Burkina Faso et le Sénégal ont plaidé pour l’assouplissement des mesures économiques à l’égard du Mali.