Politique

La CEDEAO satisfaite du processus électoral en cours au Togo

Publié le dimanche 16 février 2020, par Leader

Ce samedi à Lomé, Garba Lumpo, ambassadeur représentant permanent de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) au Togo a conduit une délégation pour rencontrer les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) au siège de ladite institution chargée d’organiser et de superviser les élections.
Dans le cadre de cette présidentielle du 22 février prochain, le Togo est le pays de l’Afrique de l’Ouest à ouvrir le bal d’une séries d’élections attendues dans les pays de la sous-région courant 2020. Pour ce faire, il est indispensable de l’accompagner pour une élection apaisée pouvant servir d’exemple aux autres pays dans lesquels les préparatifs pour le même exercice sont en cours.
L’évolution du processus électoral, les diligences accomplies par la CENI pour la bonne tenue du scrutin du 22 février prochain, et éventuellement les dispositions qui restent à prendre, ont été les principaux points autour desquels les échanges ont porté.
En début d’année 2020, "que cette première élection dans la sous-région soit une réussite", a déclaré Garba Lumpo, ambassadeur représentant permanent de la CEDEAO au Togo.