Justice Togo/Libération de Satchivi et Amagbegon

La défense promet casser la réquisition de 12 mois de prison avec sursis

Publié le mardi 27 juin 2017, par Leader

C’est avec indignation que les conseils des étudiants Foly Satchivi et Marius Amagbegnon ont quitté le Tribunal ce 26 juin 2017 après que le juge de la Chambre correctionnelle du Tribunal de Première Instance de Lomé a condamné leurs clients d’une peine de 12 mois de prison avec sursis. Il est vrai que le président de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE), Foly Satchivi, et son camarade Marius Amagbegnon aient été libérés ce jour, mais les avocats de la défense parlent d’une "justice à double vitesse" et promettent faire appel.

« Pour retenir une infraction à l’encontre de quelqu’un, il faut des éléments constitutifs. Nous avons vu dans la salle que le ministère public a manqué de démontrer la constitution de l’infraction car il n’a pas rapporté la preuve de ce qu’il reproche aux deux étudiants. Sur la base des mêmes faits, on libère ; et sur la base des mêmes faits, on condamne. C’est dommage », a dénoncé Me Raphael Kpandé-Adzaré aux côtés de qui Maîtres Paul Dodji Apevon, Zeus Ajavon et Célestin Agbogan ont défendu les étudiants arrêtés le 14 juin dernier et dont certains étaient libérés le 19 du mois courant.

Photo : Ambiance au Palais de Justice