Santé Journée mondiale du Sida (JMS) 2018

La ville de Tohoun accueille le 1er décembre prochain le lancement des activités

Publié le mercredi 28 novembre 2018, par Yiago Nazzarrio

« Connais ton statut », c’est sur ce thème que le Secrétariat Permanent du Comité National de Lutte contre le Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles (SP CNLS-IST) va commémorer le 30ème anniversaire de lutte contre le Sida au Togo. L’information a été donnée ce 26 novembre à Lomé au cours d’une conférence de presse.

Commémorée chaque 1er décembre dans le monde, cette année, les activités de la Journée Mondiale de lutte contre le sida au Togo vont être concentrées du 03 au 07 décembre dans trois (3) régions considérées comme des zones où se concentrent plus de 75% de Personnes Vivants avec le VIH (PV VIH). Il s’agit de la région Lome-Commune, Maritime et des Plateaux.

Au cours des activités, il y aura des conseils dépistages pour environ 30 000 personnes et aussi, au total 300 000 préservatifs masculins et 30 000 préservatifs féminins vont être distribués. Plus de 75 sites seront consacrés au dépistage avec des sites mobiles et fixes.

La particularité cette année est qu’après le dépistage, tous ceux qui vont être contrôlés positifs seront suivis et mis sous ARV, une manière de couper la chaîne de transmission.

« La connaissance de son statut donne la voie au traitement et permet de garder sa santé en suivant le traitement », a expliqué le Professeur Anoumou DAGNARA, Coordonnateur PNLS-IST.

Au Togo, la prévalence est estimée à 2,1% de la population en 2017. L’épidémie du VIH au plan national est de type généralisé et féminisé avec une prévalence deux fois plus élevée chez la femme (3,1%) que chez l’homme (1,7%).
On estime à 60% le nombre de PV VIH sous Antirétroviral (ARV).
Au plan mondial, environ 37 millions de personnes vivent avec le VIH dont 22 millions sous ARV avec une réduction allant jusqu’à 40% du taux de décès.

La campagne de dépistage constitue une stratégie de renfort aux autres approches de dépistage, une porte d’entrée pour une meilleure prévention incitant aux comportements à moindre risque et une prise en charge précoce et efficace du VIH.