Education Formation civique et citoyenne à l’endroit des femmes par Nouveau Citoyen

Le marché de Baguida, point de départ pour la restitution des travaux du 12 avril

Publié le dimanche 3 juillet 2016, par Leader

Un atelier de formation civique et citoyenne à l’endroit des femmes du marché de Baguida a eu lieu ce 29 juin 2016 audit marché. Cette rencontre initiée par le Mouvement Nouveau Citoyen est la suite logique d’une vaste campagne de formation civique et citoyenne à l’endroit des femmes de 20 marchés de Lomé qui a débuté le 12 avril dernier au Centre Communautaire de Bè à Lomé en présence des autorités politiques et traditionnelles aux côtés de plus de 200 femmes participantes.
Cette cérémonie de restitution des travaux a vu la participation de deux chefs traditionnels de la localité ainsi le ministre de la formation civique représenté par Agano Koffi Méléagbé, chef de la division chargé des relations médias.
En ce qui concerne les communications, trois interventions majeures ont meublé la partie :
- « Civisme, droits et devoirs du citoyen et impact de la gouvernance sociopolitique, économique et culturelle sur le comportement des populations » par Dosseh SOHEY, président du Comité de Réflexion et d’Action pour la Promotion des Droits de l’Homme (CRAPH).
- « Les femmes togolaises en général et celles de marché en particulier face à l’engagement politique, civique et citoyen » par Espoir Amévi Dodji KOUDJODJI, président du Mouvement Nouveau Citoyen.
- « Décentralisation et élections locales : quel contenu ? » par Louis Rodolphe ATTIOGBE de Novation Internationale.
Selon Agano Koffi Méléagbé, représentant du ministre, « l’initiative de Nouveau Citoyen est une démarche à encourager du fait de la nécessité de tous à contribuer au développement du pays. » C’est également le lieu de rappeler aux participantes que le gouvernement ne ménagera aucun effort quant à l’accompagnement des acteurs qui se mobilisent pour la conscientisation des populations dans le but de produire des citoyens responsables.
Pour la responsable des femmes du marché de Baguida, Mme Edoh Gaglo, « cette rencontre doit faire l’objet de répétition à intervalles réguliers afin de s’assurer de la compréhension entière des différentes thématiques liées au civisme et à la citoyenneté. »
Pour répondre à la préoccupation de cette dernière, Espoir Amévi Dodji KOUDJODJI, président de Nouveau Citoyen préconise « la création d’une unité composée des femmes dudit marché et chargée de les entretenir sur des sujets relatifs au civisme et à la citoyenneté. Cela est valable également pour les autres marchés à sillonner dans les tout prochains jours. »