Santé Importations et ventes des produits pharmaceutiques :

Le ministre de la Santé met en garde les brebis galeuses

Publié le mercredi 27 février 2019, par Yiago Nazzarrio

Dans un communiqué datant de ce jeudi 07 février 2019, le Professeur Moustafa MIJIYAWA, ministre de la santé et de l’hygiène publique met en garde certaines personnes qui se réclament revendeurs de produits pharmaceutiques et allant jusqu’à se constituer en syndicat sensé défendre leurs droits et intérêts.

Considérant l’importance du médicament dans la vie de l’être humain, le Ministre de la santé et de l’hygiène publique rappelle que toutes les activités relatives à l’achat, à la préparation, à la détention, à la vente et à la dispensation du médicament relèvent du monopole des pharmaciens conformément au code de la santé.

À cet effet, toute personne désireuse de travailler au développement du secteur pharmaceutique ou de mener une activité relative au secteur du médicament et des produits de santé doit au préalable justifier une autorisation délivrée par le ministre en charge de la santé.

Les contrevenants aux dispositions des autorités s’exposent à des sanctions prévues par ces différents lois et à la rigueur du code pénal de la république.

Pour rappel, l’importation et la distribution de médicaments et autres produits de santé au Togo sont strictement encadrées par la loi n° 2009 - 007 du 15 mai 2009 portant Code de santé publique de la République Togolaise et ses textes d’application et par la loi n° 98 - 008 du 18 mars 1998 portant contrôle des drogues.

KPOWOADAN Yao