Sciences & Technologies

Le Projet PHMD-PTFM pour soulager la vie des populations rurales

Publié le jeudi 6 février 2020, par Leader

Le chef de l’Etat a lancé en 2011 le Programme National de développement de la Plateforme Multifonctionnelle (PTFM), lequel projet est mis plus tard en avril 2013 sous la coupole du Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB), avec une composante appui à l’installation des PTFM, financée par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD). Ainsi, trois cent quarante-trois (343) PTFM ont vu le jour dont 287 PTFM au diesel, 53 PTFM solaires et trois (3) hybrides, neuf (9) micro réseaux électriques installés et 12 (douze) micro réseaux d’adduction d’eau potable.

Dans la conception initiale des plateformes multifonctionnelles (PTFM), la principale source d’énergie utilisée est le moteur diesel.

L’hybridation consiste à associer à la PTFM deux (2) ou différents types de sources d’énergie. Ainsi, avec l’installation des panneaux, l’énergie solaire est associée au diesel pour faire fonctionner désormais la PTFM à 80% d’énergie solaire. Ceci réduit la dépendance au gasoil, par ricochet les charges d’exploitation qui représentent 72%, et, préserve aussi l’environnement.
Les panneaux ont une durée de vie de 25 ans et les batteries qui emmagasinent l’énergie ont une durée de vie de sept (7) ans.
Le projet d’hybridation permettra aussi de remplacer les motopompes diesel par des kits pompage.

L’hybridation sera mise en œuvre à travers cinq (5) composantes notamment, le renforcement du cadre réglementaire, politique et institutionnel ; le renforcement des capacités des acteurs du secteur public et privé sur les énergies renouvelables ; l’amélioration de l’accès au financement des projets d’énergies renouvelables ; l’application de la technologie solaire sur les PTFM ; la gestion du projet et suivi évaluation.

À travers le projet PHMD-PTFM, il est question d’accroître l’accès à l’électricité et aux services énergétiques modernes grâce au développement et l’utilisation des technologies de l’énergie solaire dans cinquante (50) villages du Togo, ceci en collaboration avec l’agence togolaise d’électrification rurale et des énergies renouvelables.

À terme, cinquante (50) PTFM vont être hybridées avec le système solaire photovoltaïque ; cinquante (50) kits de pompage solaire mis à la disposition des communautés bénéficiaires des PTFM pour l’irrigation ou l’approvisionnement en eau potable ; 300 membres des Comités de gestion des PTFM formés sur la maintenance des équipements solaires et des pompes ; cinq (5) chaînes de valeur des produits agro-alimentaires développées ; 100 microentreprises rurales développées dans la zone du projet.

Le lancement officiel de ce projet d’hybridation des PTFM sur une durée de trois (3) ans pour un coût total de 1 917 016 000 FCFA (un milliard neuf cent dix-sept millions seize mille) a été effectué le 31 janvier dernier à Atakpamé à environ 162 km au nord de Lomé.
Plus de 100 000 personnes dont 52 000 femmes seront touchées par les actions dudit projet.

KPOWOADAN Yao