Diplomatie Sécurité et sureté maritimes

Les abords de l’aéroport hautement sécurisés

Publié le samedi 8 octobre 2016, par Leader

Le lundi 10 octobre prochain, vont démarrer les travaux préliminaires pour aboutir à la signature le 15 suivant d’une charte sur la sécurité et la sureté maritimes par les chefs d’Etat des pays africains qui feront le déplacement de Lomé dans le cadre du sommet extraordinaire de l’Union africaine sur la sécurité et la sureté maritimes et de développement en Afrique.
Pour l’heure, les abords de l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé ne sont plus accessibles, sauf riverains et agents exerçant dans la zone. Tout est bouclé afin de permettre une meilleure organisation du sommet dans la plus grande sécurité possible.
Au-delà de la zone aéroportuaire, les points stratégiques sont « sous contrôle » y compris certains grands carrefours de la capitale.
Même si les avis sont partagés sur la tenue d’un tel sommet en terre togolaise, il est à noter qu’à chaque fois qu’on s’approche de la date fatidique, les choses se précisent en termes de préparatifs. La mise au propre des artères, la décoration de la colombe de la paix et autres en disent long.