Culture Carrefour des arts plastiques du Togo

Les activités lancées ce lundi à Lomé

Publié le mardi 24 janvier 2017, par Leader

« L’art se loge au beau milieu de l’environnement car quand on parle de l’environnement, on parle de la beauté de la nature dans son esthétique. C’est pourquoi, nous, collectifs des artistes plasticiens du Togo, comprenant cette valeur, nous nous regroupons en une seule boîte afin de lutter pour la protection et la beauté de l’environnement », tel est le mot lancé ce lundi par Kokou Ekouagou, directeur artistique de Carrefour des arts plastiques du Togo, devant un parterre de personnalités dont les représentants des départements de tutelle, de la délégation spéciale de la ville de Lomé, des entreprises partenaires de l’événement, ainsi que des journalistes et d’autres organisations d’artistes.
Sous le thème « l’Art pour la Protection de l’Environnement », cette 2e édition est spécifiée par des expositions, des danses, des conférences, des formations et d’autres démonstrations artistiques.
Ce lundi, à l’ouverture des activités dans le jardin public de Colombe de la Paix à côté de la lagune sur l’avenue Maman N’Danida, il y a eu une exposition à ciel ouvert riche en couleurs ayant vu la participation des artistes de renom et sous le regard admirateur du public qui a fait nombreux le déplacement.
Du 24 au 28 janvier 2016, sont prévus des ateliers, conférences-débats, vernissages, etc. au centre Atebaï derrière la pharmacie de Kodjoviakopé à Lomé.
Au regard de l’aspect organisationnel, cette fête annuelle des arts revêt un caractère particulier. D’ailleurs, les organisateurs s’en réjouissent en raison des compliments qui fusent de partout. Parmi les admirateurs, d’aucuns préconisent une périodicité de trois mois afin de créer de façon ininterrompue ce sentiment de joie, de fierté et d’engouement suscité lors de l’édition précédente et de celle en cours.

Photo : Lors de l’installation des tableaux d’arts et autres