Environnement

Lomé abritera du 02 au 07 décembre prochain la 55ème session hors-siège de l’OIBT

Publié le vendredi 8 novembre 2019, par Leader

Les atouts sécuritaires, logistiques et matériels dont fait preuves le Togo militent en sa faveur en matière d’accueil des événements internationaux.

Ainsi, la capitale togolaise sera la plaque tournante d’une session du Conseil International des Bois Tropicaux (CIBT), l’organe suprême de l’Organisation Internationale des Bois Tropicaux (OIBT).

L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse ce mardi 05 novembre 2019 à Lomé par David Wonou OLADOKOUN (photo), Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature (MEDDPN).

Ce rendez-vous auquel prendra part environ trois cent (300) participants venus de différents horizons va permettre d’évaluer les programmes thématiques de l’OIBT, d’explorer et d’améliorer les infrastructures de financement durables des activités de l’OIBT et des projets soumis par les pays membres.

"En termes d’attentes, cette 55ème session du CIBT servira pour notre pays de cadre de grandes négociations auprès des institutions donatrices en matière forestière, dans la perspective d’une meilleure définition de contours de la chaîne d’approvisionnement entre producteurs et consommateurs de produits ligneux. Elle va hisser le Togo au rang des pays concurrents en termes de volonté politique pour préserver les écosystèmes forestiers, promouvoir la valorisation de la production forestière et permettre également au pays de consolider ses acquis et de renforcer davantage le partenariat entre l’OIBT et les autres institutions affiliées à cette organisation forestière", a expliqué David Wonou OLADOKOUN, Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature (MEDDPN).
Afin d’assurer la gestion durable des ressources forestières au sein des écosystèmes forestiers auxquels elles sont inféodées, le Togo a adopté la loi N° 2008-009 du 19 Juin 2018 portant code forestier, qui constitue un cadre légal de gestion des ressources forestières.

Membre de l’OIBT depuis 1990, le Togo prend souvent part aux différentes activités notamment les sessions organisées par le CIBT.

Pour Franck Missité, Directeur de cabinet au ministère de la communication,"Tous les acteurs y compris les médias doivent jouer leur partition pour une meilleure réussite de cet événement dont les retombées sont importantes".

En prélude à cette session, un atelier sera organisé du 28 au 29 novembre 2019 à Lomé et une importance particulière sera accordée à la thématique des chaînes d’approvisionnement.

L’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) est une organisation intergouvernementale qui favorise la gestion durable et la conservation des forêts tropicales ainsi que l’expansion et la diversification du commerce international des bois tropicaux provenant de forêts gérées en mode durable et obtenus dans le respect de la légalité.

Pour rappel, le Togo dispose en termes de ressources forestières des espèces à l’instar de l’Iroko, le Caïlcédra, le lingué, le samba, le vène ou faux teck, etc.

KPOWOADAN Yao