Economie

Mahamadou Bonkoungou inaugure un hôtel en souvenir de son père

Publié le vendredi 9 mars 2018, par Yiago Nazzarrio

PDG du groupe EBOMAF, l’homme d’affaires burkinabé Mahamadou Bonkoungou a inauguré le samedi 24 février dernier, dans la ville de Dédougou, au Burkina Faso, un hôtel baptisé Zind Naaba, le surnom de son père.

C’est depuis les années 2000 que Mahamadou Bonkoungou a décidé d’ériger un hôtel pour faire honneur à son feu père Mamoudou Bonkoungou dit Zind Naaba, autrefois, commerçant dans la boucle du Mouhoun. Le 24 février 2018, ce rêve est devenu une réalité avec l’inauguration du joyau en présence des autorités politiques…

L’hôtel 4 étoiles Zind Naaba, estimé à 4 milliards FCFA, est un complexe hôtelier R+3 doté d’une terrasse avec une vue panoramique. Il comprend 2 suites présidentielles, 6 suites juniors, 27 chambres singles, un restaurant chic, 2 bars, une cafétéria, 1 business center. Il est doté, en outre, d’une piscine olympique, d’une salle de conférence de 250 places, des salles de réunion et enfin une boîte de nuit au sous-sol.
L’élection de cette bâtisse vise également à booster l’économie dans cette ville et créer des emplois. Selon les chiffres, 200 emplois directs et indirects sont déjà créés.

Le Groupe EBOMAF, mis sur pied en 1989, est un devenu très important dans la réalisation des travaux de BTP dans la sous-région notamment au Burkina Faso, au Bénin, en Guinée, en Côte d’Ivoire, au Togo. La réputation de cette société a dépassé les frontières africaines. EBOMAF c’est aussi le génie civil, l’immobilier, le commerce général, l’assurance, le transport, la banque et l’hôtellerie.