Politique

Mali/ Le M5-RFP prend le contre-pied du plan de transition de la junte

Publié le mardi 15 septembre 2020, par Leader

Le Mouvement du 5 juin - Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) rejette la charte de la transition adoptée à l’issue des journées de la concertation nationale.

Dans un communiqué rendu public le 12 septembre dernier, il pense que le document final lu lors de la cérémonie de clôture des journées de la concertation nationale n’était pas conforme aux délibérations issues des travaux des différents groupes. Parmi les points essentiels non inscrits dans la charte de la transition figurent la reconnaissance du rôle du M5-RFP et des martyrs dans la lutte du peuple malien pour le changement, le choix majoritaire d’une transition dirigée par une personnalité civile et le choix d’un Premier ministre civil. Il dénonce aussi les rajouts à la charte qui n’ont jamais été débattus. Le M5-RFP condamne aussi la non prise en compte de nombreux points qui n’avaient fait l’objet ni de rejet ni même de réserve dans aucun groupe de discussions notamment, les Assises nationales de l’organe de gestion du mécanisme de veille sur la transition et de la Cour constitutionnelle. En gros, le M5-RFP voit dans cette démarche une volonté d’accaparement et de confiscation du pouvoir au profit du CNSP.

La junte malienne se réunit ce mardi 15 septembre, avec les dirigeants de l’organisation régionale dans le but de les convaincre d’accompagner la transition envisagée et de lever les sanctions prononcées contre Bamako au lendemain du putsch, dont la suspension des flux financiers et la fermeture de toutes les frontières des pays membres avec le Mali.