Economie

MCC, le Togo continue les prouesses

Publié le mercredi 11 novembre 2020, par Leader

Au cours d’une rencontre avec la presse le 10 novembre 2020 à Lomé, la cellule Millenium Challenge Account (MCA) a rendu publique la carte des scores comptant pour l’année 2021 du Millenium Challenge Corporation (MCC) montrant le progrès réalisé par le Togo en validant quinze (15) indicateurs sur vingt (20) contre quatorze (14) indicateurs sur 20 respectivement en 2019 et 2020.

Les efforts du gouvernement pour transformer structurellement l’économie du pays pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive, créatrice d’emplois décents et induisant l’amélioration du bien-être social, se fait remarquer par les différentes réformes entreprises. Ainsi, cette fidélité aux réformes qui a valu au Togo le titre de meilleur pays réformateur poursuit son bonhomme de chemin vu que ces dernières années, le Togo est en progression dans les rapports du Millenium Challenge Corporation (MCC).

Sur les soixante-dix-huit (78) pays évalués, vingt-cinq (25) pays seulement ont réussi à réaliser la carte des scores avec le Togo classé deuxième (2ème) dans la région africaine, validant 15 indicateurs sur 20 derrière le Cap Vert premier (1er) avec 17 indicateurs réussis sur 20.

Les indicateurs validés par le Togo dans chacune des trois catégories : la politique budgétaire, l’inflation, la qualité de la régulation, la politique commerciale, le respect de l’équité du genre dans l’économie, les droits fonciers, l’accès au crédit et la création d’entreprises, pour ce qui concerne la liberté économique ; en matière de bonne gouvernance, on a les libertés civiles, le contrôle de la corruption, l’Etat de droit et la liberté d’information et, pour ce qui est des investissement dans le capital humain, on note les dépenses dans l’éducation primaire, la protection des ressources naturelles et les taux d’achèvement de l’éducation primaire des filles.

Le Togo s’en sort avec un score qui se situe sur la médiane pour l’indicateur « efficacité des pouvoirs publics » et juste en dessous de la médiane pour les indicateurs « droits politiques » et « dépenses pour la santé ».

De entre autres, 7 indicateurs sur 20 en 2015 et 10 indicateurs sur 20 l’année suivante. Depuis 2017 et ce pour la cinquième (5ème) année consécutive, le Togo satisfait les trois (3) critères d’éligibilité au programme Compact de la MCC notamment, la validation de l’indicateur « contrôle de la corruption », la validation d’au moins un des indicateurs des droits démocratiques (droits publiques et libertés civiles) et la validation de la majorité des vingt (20) indicateurs avec au moins un indicateur.