Politique Election au Kenya

Quatre morts dans des heurts entre opposants et forces de l’ordre

Publié le vendredi 27 octobre 2017, par Leader

Dans quatre comtés de l’ouest du pays touchés par de violents affrontements, le scrutin a été reporté à samedi.

Le bilan des violences en marge de l’élection présidentielle, jeudi 26 octobre au Kenya, s’élève à au moins quatre morts, a-t-on appris de sources hospitalière et policière. Dans quatre comtés de l’ouest du pays – Homa Bay, Kisumu, Migori et Siaya –, touchés par de violents affrontements entre des partisans de l’opposition et la police, le scrutin a été reporté à samedi, a annoncé le président de la Commission électorale (IEBC), Wafula Chebukati. Le Kenya compte 47 comtés.
« Nous avons fait face et continuons à faire face à des défis très largement liés à la sécurité dans certaines zones électorales », a constaté M. Chebukati, conscient que les mêmes difficultés risquent de se répéter samedi. Dans ces régions, certains opposants ont bloqué l’accès aux bureaux de vote, dont la plupart étaient tout simplement fermés, le matériel électoral n’ayant pu être acheminé et les agents électoraux craignant pour leur sécurité.

Source : Le Monde