Economie

Togo/" Consommer local " à l’honneur ce mois d’octobre

Publié le mercredi 7 octobre 2020, par Leader

" Promotion de la consommation locale : défis et perspectives dans la mise en oeuvre du PND ", c’est sous ce thème que les autorités togolaises ont placé la première édition du " Mois du consommer local ", officiellement lancée le 06 octobre 2020 à Lomé.
Pour Kodzo Adedze, ministre du commerce, de l’industrie et de la promotion de la consommation locale, " Consommer local ne doit pas se résumer en un simple slogan. Cela doit plutôt se décliner et se traduire en un changement de paradigme, en patriotisme économique, en un comportement citoyen de chaque Togolais ".
Cette activité de promotion économique qui prend corps dans l’ensemble des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) découle de la volonté des ministres du commerce de l’Union qui ont retenu le mois d’octobre pour intensifier la promotion de la consommation des produits locaux de l’espace UEMOA. Ceci va permettre de susciter l’intérêt des populations desdits produits et services afin de stimuler la croissance.

S’exprimant sur l’organisation de l’événement, le producteur de la boisson " liha bio (label Togo) " pense qu’il faut ces genres d’initiatives pour mettre plus en valeur les produits locaux.
Au Togo, cette première édition du " mois du consommer local ", va servir entre autres, de cadre d’échanges sur les préoccupations et les défis des secteurs productifs de l’économie nationale, les chaînes de valeurs porteuse, les exigences de la transformation des produits locaux dans le respect de l’éthique et des normes de qualité, les besoins en investissement du monde des affaires, l’exploration des voies et moyens à mettre en oeuvre en vue d’apporter des solutions idoines aux préoccupations liées à une consommation locale efficiente.
" Beaucoup de talents s’expriment. Donc, il nous revient de faire confiance aux produits togolais, de les consommer pour pouvoir encourager le jeune togolais ", a dit Victoire Tomégah-Dogbé, le premier ministre.

La nécessité de promouvoir la consommation locale est en lien avec le Plan National de Développement (PND 2018-2022) qui vise à transformer structurellement l’économie nationale pour une croissance forte, durable, résiliente créatrice d’emplois et induisant l’amélioration du bien-être social avec la création de 500 000 emplois directs décents en 2022.
En son axe 2, le PND veut " développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives ".
La mise en oeuvre de cet axe est matérialisée par des projets que sont entre autres, le projet de transformation agroalimentaire du Togo, l’opérationnalisation des Agropoles à Lomé et à Kara, la mise en oeuvre du Mécanisme Incitatif de Financement Agricole (MIFA), l’instauration des Zones économiques spéciales, l’opérationnalisation du parc industriel d’Adéticopé ou encore la relance de la transformation des phosphates.