Société

Togo/ Explication du ministère de tutelle face aux courroux des agents de santé

Publié le vendredi 5 janvier 2018, par Leader

La matinée de ce mercredi 03 Janvier 2018 a été un peu particulier pour les agents de santé du secteur public sur toute l’étendue du territoire. Ils ont manifesté leur mécontentement à travers un sit-in à leur lieu de travail, réclamant, avec le soutien du Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (Synphot), entre autres : l’élaboration d’un statut pour les contractuels, l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Face à ce mouvement d’emportement, qui est un signe avant coureur d’une probable grève, "le gouvernement fait des efforts, selon l’autorité en charge de la santé. Ainsi dit, le statut final des agents de santé est en-cours d’adoption. Ils pourront entièrement en bénéficier après intégration."

En ce qui concerne les conditions de travail, le gouvernement aurait élaboré un plan d’action de construction et d’équipements en bonne et due forme des centres de santé pour les années à venir.
Mais pour l’instant, un Programme d’Urgence de Développement Communautaire en exécution va permettre d’alléger les besoins en matière de santé par des constructions des districts sanitaires et autres. Il y a quelques semaines, le CHR d’Atakpamé a été renforcé par des équipements sanitaires.

Aussi, des reformes ont-elles été engagées en vue de permettre aux hôpitaux publics de rationaliser leurs dépenses et leurs permettre de bien fonctionner à base des recettes qu’ils font, d’oú le concept de contractualisation en phase d’expérimentation au CHR Atakpamé.

Dans son discours à la nation, Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise, a laissé entendre :" L’approche contractuelle après expérimentation au Centre Hospitalier Régional (CHR) d’Atakpamé, sera étendue sur tout le territoire national ".

Cette politique d’approche contractuelle permet de confier à une société ou à une Organisation Non Gouvernementale (ONG) aguérie, la gestion totale de l’hôpital sous contrat.