Droits de l’homme

TOGO/L’ODOS réclame de l’Etat une convention en faveur des domestiques

Publié le vendredi 24 mars 2017, par Leader

Après 3 jours de travaux, l’atelier de facilitation en plaidoyer basé sur la défense et la protection des droits humains, un atelier organisé à Lomé par l’Office de Développement et des Oeuvres Sociales (ODOS) de l’Église des Assemblées de DIEU du Togo, a été clôturé ce jeudi 23 mars.

Ladite rencontre organisée dans le cadre de la mise en oeuvre de la phase 2 du projet de protection des droits des orphelins et autres enfants vulnérables (OEV), a regroupé du 21 au 23 mars en atelier échanges-débats, les Organisations de la Société Civile (OSC) entre autres : WAO-Afrique, SADD, AVED, SWAA-Togo, CTM. Le but visé est le renforcement des capacités des membres de ses organisations qui se sont engagées dans la défense et la promotion des droits humains, particulièrement les droits des travailleuses et travailleurs domestiques.

L’objectif spécifique est de faire le plaidoyer pour obtenir de l’État la signature de la convention 189 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) : une convention de protection sociale aux travailleuses et travailleurs domestiques et aussi, permettre aux OSC de maîtriser les techniques de plaidoyer en matière de défense et protection des droits des travailleurs domestiques.

Pour les responsables de l’ODOS, cette action en faveur des domestiques répond au proverbe de la Sainte Bible qui demande qu’on assiste "le faible".
Rappelons que cette frange de la population est à la quête du bien-être social parce que souffrant beaucoup.
Ils sont sans SMIG et aussi non-protégés alors qu’il existe la convention 189 qui reconnaît des droits pour tous notamment:l’assurance maladie, congés et un travail décent.

Pour Mr GOEH-AKUE (photo), Coordonateur de l’ODOS, "il est tant de passer à l’action pour permettre aux travailleurs et travailleuses domestiques qui sont à la recherche d’une vie décente par le travail de retrouver le minimum vital de liberté et par dessus tout, un souffle de bonheur".

La Guinée est le dernier pays à avoir ratifiée cette convention de l’OIT portant le nombre de pays à 24.

L’Office de Développement et des Oeuvres Sociales (ODOS) de l’Église des Assemblées de DIEU du Togo participe à la promotion du développement organisationnel des organisations de la société civile togolaise depuis plusieurs années, à travers des activités de renforcement de capacités en matière de bonne gouvernance, de culture démocratique, d’élaboration de plan stratégique,et de gestion de projet.

Charlespi YAO YAO