Economie

Togo/La 16ème édition de la FIL officiellement lancée

Publié le lundi 25 novembre 2019, par Leader

Le ministre du commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale, Kodjo Adedze, a ouvert officiellement ce lundi les activités de la 16eme Foire Internationale de Lomé (FIL). L’ouverture de cet événement qui se tient depuis vendredi dernier au Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF-Lomé) a vu la présence de plusieurs personnalités.

La 16e édition de la Foire internationale de Lomé est placée sous le thème : « le E-Commerce pour une forte expansion des échanges ». Elle sera marquée par plusieurs activités en dehors des expositions-ventes : des conférences débats, des journées de promotion d’entreprises, des rencontres d’affaires B to B etc...

Pour Kodjo Adedze, ministre du commerce, de l’industrie et de la promotion de la consommation locale ; "le E-Commerce est un mode d’échange commercial, qui est aujourd’hui d’actualité et qui prend de plus en plus de l’ampleur dans le monde . IL y a une certaine innovation, une façon de mieux faire pour attirer les exposants. Ce qui fait que plus les années passent, plus il y a un certain intérêt manifesté à l’endroit de la foire. Une des nouveautés cette année est la promotion de la consommation locale."

Cette fête foraine enregistre la participation de 870 opérateurs économiques issus de différents secteurs d’activités notamment l’Agriculture, l’agro business, l’industrie, les BTP, le commerce, le tourisme et particulièrement le secteur du commerce électronique. Elle couvre une superficie de 16 700 m² et s’étend jusqu’au 9 décembre prochain.

Pour Kueku-Banka Johnson, Directeur général du CETEF, le E-Commerce constitue aujourd’hui le plus gros marché au monde en tant qu’activité commerciale. Il joue un rôle important dans la croissance économique mondiale avec plus de 12% des ventes totales réalisées, ne serait-ce que pour le premier semestre de l’année 2019. Les principaux acteurs du monde des affaires s’accordent sur le fait que le commerce électronique est le moteur de la future croissance économique surtout qu’il permet l’internationalisation des petites et moyennes entreprises."

Trois cent mille visiteurs sont attendus au cours des dix huit jours que va durer cette rencontre commerciale.