Economie

Togo/ La 1ère Edition de la Semaine du secteur privé débute ce lundi

Publié le lundi 4 novembre 2019, par Leader

Placée sous le Haut Patronage de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République Togolaise, le Ministère du Commerce , de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale, en collaboration avec ses partenaires, organise du 04 au 08 Novendre à Lomé, la 1ère Edition de la « Semaine du secteur privé » sous le thème « Secteur privé : moteur de la croissance et du développement socio-économique du Togo ». En prélude à cette semaine du secteur privé, une grande caravane a sillonné ce samedi 02 novembre les grandes artères de Lomé.
La cérémonie de lancement est présidée par le premier ministre en présence de plusieurs personnalités politiques, administratives, traditionnelles, religeuses, etc.

L’objectif général de « la Semaine du secteur privé", est de passer en revue toutes les préoccupations du monde des affaires, d’explorer les voies et moyens de mise en œuvre en vue d’apporter des solutions idoines à ces préoccupations et de permettre au secteur privé d’être un véritable levier de croissance économique du pays aux côtés des pouvoirs publics.

La « Semaine » connaît la participation de trois cent (300) personnes issues de l’administration publique, du secteur privé ainsi que des partenaires techniques et financiers du Togo.

De façon spécifique, à travers « la Semaine du secteur privé" il s’agit de faire un état des lieux des forces et faiblesses du secteur privé ; des mesures à mettre en œuvre pour un dialogue public-privé efficace ; une fiscalité adaptée aux différentes catégories d’entreprises, notamment aux micros, petites et moyennes entreprises ; la nécessité de favoriser la migration de l’informel vers le formel ; des enjeux de la Zone de Libre Echange Continental africaine (ZLECaf) pour le secteur privé togolais ; l’accès à un financement adapté aux activités du secteur privé ; la valorisation des biens et services de production nationale ; la mise en lumière des potentialités économiques multisectorielles des différentes régions du pays ; la promotion de la production, la transformation, la commercialisation et la consommation des produits locaux ; la contribution du numérique à la compétitivité des entreprises et à la croissance.

Pendant ces cinq (5) jours, plusieurs activités vont être organisées à savoir, deux conférences–débat sur les thèmes " Défis du secteur privé dans la mise en œuvre du PND" et "La fiscalité et promotion du secteur privé".

Neuf (9) panels sur differents thèmes entre autres ,la migration de l’informel vers le formel ; l’accès au financement : Cas des PME/PMI ; Secteur privé et sécurité sociale ; ZLECaf : quelles opportunités pour les entreprises togolaises ? ; le foncier et le développement de l’entreprenariat ; adéquation entre la formation et l’emploi : quelles stratégies ? ; le numérique au service de l’entreprise.
On aura aussi trois (3) journées de portes ouvertes sur le secteur public (les services offerts par les structures publiques au secteur privé) ; le secteur privé (secteur du commerce, secteur des services et secteur de l’industrie) où il sera question de présenter au public les services offerts par les administrations publiques au secteur privé et une opportunité pour le secteur privé de faire connaître son savoir-faire à travers la présentation de ses biens et services.

Pour clôturér en beauté ladite semaine, un dîner de gala est prévu au cours duquel un cahier des conclusions et recommandations de la« Semaine » sera remis à la Haute Hiérarchie, lesquelles recommandations permettront au secteur privé de prendre un nouveau départ en vue de contribuer davantage à l’émergence du Togo à l’horizon 2030.

Entre autres résultats attendus à la fin de cet événement, des recommandations appropriées pour un secteur privé dynamique, fort et compétitif ; un document de plaidoyer comportant le diagnostic des contraintes majeures du secteur privé dans ses diverses composantes ; des actions prioritaires proposées pour favoriser le développement du secteur privé et améliorer davantage l’environnement des affaires au Togo ;une série de mesures proposée pour promouvoir la production, la transformation, la commercialisation et la consommation des produits locaux.