Santé

Togo/ La deuxième édition des journées de la biologie médicale a tenu ses promesses

Publié le samedi 28 avril 2018, par Leader

" Biologie médicale au Togo : défis et stratégies ", c’est sur ce thème que les les praticiens de la biologie médicale, vétérinaires, pharmaciens, professeurs chercheurs, laborantins ont tenu les 25 et 26 Avril à Lomé la deuxième édition des journées de la biologie médicale sous l’égide du ministère de la santé et de la protection sociale. Cette rencontre de 48 heures a permis aux praticiens de la biologie de : mener des réflexions sur leur métier, faire des mises à jour en termes de connaissances pour améliorer leur pratique synonyme d’amélioration de l’offre et la prestation aux patients.

Représentant le ministre de la santé, le professeur Ahoefa VOVOR a laissé entendre que " cette rencontre apporte des solutions aux défis auxquels fait face de nos jours le secteur."

Cette rencontre qui a réuni environ 200 participants est aussi un cadre de partage d’expériences entre praticiens de la biologie avec à la clé, une mini-exposition d’une demi-douzaine de partenaires dudit secteur.

Comme sous thèmes débattus au cours de ses journées : le management de la qualité des laboratoires, la gestion des risques et des épidémies, le sujet relatif aux maladies non-transmissibles.

Pour le professeur Didier Ekouevi : " La biologie médicale permet de faire le diagnostic, la prévention et le traitement thérapeutique."

Entre autres analyses, on peut citer : l’hormonologie, la biochimie, la virologie, la génétique et l’immunologie.

"On ne peut pas envisager de médecine sans biologie médicale", a ajouté le professeur Mounerou Salou, président du comité d’organisation.

Le Togo dispose d’environ 355 laboratoires et une quinzaine de biologistes.

Charles KPOWOADAN