Economie

Togo/ Le FMI note un excédent de 0,7 du PIB

Publié le samedi 3 novembre 2018, par Leader

Face aux professionnels des médias ce mercredi 31 octobre à Lomé, l’équipe du Fonds Monétaire International (FMI) dirigée par Ivohasina Razafimahefa, en fin de mission a rendu public un communiqué qui montre entre autres que l’activité économique commence à se stabiliser malgré les faiblesses persistantes observées dans certains secteurs. Le taux d’inflation est à 0,9% en Septembre 2018 malgré la crise sociopolitique que connaît le Togo depuis l’avènement du 19 Août 2017, une crise dont les tensions sont atténuées grâce aux efforts des différents acteurs. Après avoir connu en 2018 une décélération en raison des tensions sociopolitiques, la croissance économique devrait s’accélérer pour atteindre un taux de 4,18% en 2018 et un excédent de 0,7% du Produit Intérieur Brut (PIB) pour le solde budgétaire.

L’assainissement budgétaire s’est poursuivi au premier semestre de 2018 et la dette publique est en baisse de 5 points. On note également une amélioration dans le recouvrement des recettes de l’Etat au premier semestre 2018 qui tout de même a quelque peu fléchi au troisième trimestre.

Les réformes budgétaires structurelles sont en progression car l’administration fiscale a pris des mesures en vue de réduire les manques à gagner de recettes.
La mission a reçu favorablement la récente décision du gouvernement de réexaminer sa stratégie dans le secteur financier. Au lieu d’une fusion et d’une restructuration, vu le contexte actuel, la stratégie de la privatisation a été privilégiée pour deux banques encore détenues par l’Etat. Cette stratégie contribuera à assurer la viabilité à long terme de ces banques et évitera de peser sur les finances publiques et ceci, le gouvernement s’engage à tout mettre en œuvre pour prévenir les risques liés à la privatisation, notamment en ce qui concerne le processus d’appel d’offre pour l’une des deux institutions bancaires et aussi, la situation du personnel durant la phase de transition.

Au cours de leurs séjours à Lomé du 18 au 31 octobre, la mission du FMI a rencontré entre autres, le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé, Sani Yaya le ministre de l’économie et des finances.

KPOWOADAN Yao