Politique

Togo/ Le mouvement NoVi veut siffler la fin des feuilleton politiques

Publié le jeudi 31 octobre 2019, par Leader

À quelques mois des joutes électorales qui auront lieu en 2020, les différents états majors des partis politiques se bousculent. Ainsi, après s’être déclaré candidat pour briguer la magistrature suprême, Dr Thon Aubin Kodjovi, ex président de "Togolese fundation" et qui incarne de nos jours le mouvement Nouvelle Vision (NoVi), a organisé ce 26 octobre à Lomé une grande soirée des ambassadeurs, laquelle soirée qui a vu la participation des jeunes et autres venus en nombre.
Cette rencontre d’échanges entre les jeunes considérés comme des ambassadeurs vise à permettre à ces derniers de changer leurs mentalités car le développement ne viendra que d’eux mêmes.

Pour Dr Thon Aubin Kodjovi, président du mouvement NoVi, "cette soirée est l’une des étapes de ma préparation par rapport aux échéances de 2020. Une échéance que je vous rassure, portera fruit à la jeunesse togolaise, parce que l’heure a sonné. Nulle, ni personne, ne pourra s’y opposer. Maintenant, il s’agira de nous apprêter pour en faire vraiment un outil de développement, un outil qui nous rassemble et non qui nous divise."
Concernant le processus électoral, le premier responsable dudit mouvement pense qu’il faut un audit du fichier électoral.
Par ailleurs, la soirée a été une occasion par laquelle des distinctions ont été remises à plusieurs Écoles pour leur appui à la formation des jeunes à travers l’octroi des bourses et aussi, une reconnaissance à l’endroit de certains jeunes qui ont su incarner l’initiative CAFE qui est une discussion entre jeunes qui partagent les bonnes pratiques pour un développement harmonieux.