Société

Togo/Le MTRV annonce un nouveau jour pour un nouveau système de gouvernance

Publié le jeudi 8 mars 2018, par Leader

« La résolution de la crise politico-spirituelle togolaise et les conditions de l’émergence gouvernementale du Togo nouveau, l’Or de l’humanité » est le thème de la conférence de presse organisée ce 7 mars 2018 à Lomé par Mme Esther Folly, présidente du Mouvement Togo Réveil Vision (MTRV), qui a rappelé qu’un nouveau jour se lève pour le Togo, en commençant au niveau spirituel. Même si ceci ne semble pas être visible pour l’heure, « ce nouveau jour est enfin une réalité et l’alternance politique et gouvernementale est sur le point de se concrétiser au Togo », a-t-elle déclaré.
Depuis une dizaine d’années, elle claironne haut et fort que la solution à la crise sociopolitique au Togo doit également être recherchée dans les méandres de la spiritualité. Aujourd’hui, elle est dans des beaux draps du fait que progressivement, les mentalités se rendent compte de l’évidence. La spiritualité fait bel et bien partie des voies à explorer pour tourner la page des moments sombres que vivent les Togolais, à en croire d’autres voies qui s’élèvent de plus en plus pour corroborer sa déclaration.
« Les ténèbres et leurs systèmes d’oppression spirituelle, politique, économique et socio-culturelle commencent à battre en retraite pour laisser complètement la place aux nouvelles choses après cette fin du règne de l’entité communément appelée « ablo » ou le « Léviathan » ou encore le « dragon ». Le Royaume de la lumière, de la justice, de l’amour et du pardon leur succède maintenant en cette année 2018 de manière irrévocable », a martelé Mme Esther Folly, présidente de Togo Réveil Vision. Et ceci, à travers toute l’Afrique.
Cependant, bien que ce changement commence par s’opérer spirituellement, il revient au peuple de procéder à un choix salvateur. Dieu étant le seul Maître de la destinée d’une nation, Mme Folly estime qu’« il appartient au peuple ou aux hommes qui y habitent de faire un choix conscient collectif d’une voie de destinée conforme à celle de la paix et du bonheur prédestinée par le Créateur ».
Après le long règne de l’oppresseur, en complicité avec l’élite africaine corrompue qui a contribué par rapport à la main basse sur les richesses du continent, la présidente du MTRV annonce que « Dieu a sonné la libération des captifs en Afrique à commencer par le Togo qui va jouer à présent le rôle de nation pilote pour expérimenter un nouveau système politico-spirituel global d’existence humaine dénommé « Cyrus » et initié maintenant au travers d’un nouveau leadership, porteur de visions afin de réformer les anciens systèmes politiques, judiciaires, économiques, sociaux et même religieux hérités d’une civilisation occidentale millénaire, mais à présent décadente qui n’offre à l’humanité aucune perspective de restauration et d’épanouissement dans sa quintessence divine originelle et valorisante dans l’homme comme « créature selon l’image du Dieu vivant » et héritier de la vie éternelle »
Au demeurant, la nouvelle donne ne fait pas référence à une nouvelle constitution avec des rafistolages en ce qui concerne des ajouts des dispositions. Il s’agit essentiellement de jeter les bases fondatrices d’une nouvelle nation par « la mise en place et la création en urgence d’une commission de transition, de redressement national et des réformes nouvelles en vue de l’émergence constitutionnelle et institutionnelle effective du Togo nouveau, l’Or de l’humanité ».