Santé

Togo/ Lutte contre la rougeole et la rubéole, une campagne nationale de vaccination attendue du 12 au 18 février 2018

Publié le mardi 30 janvier 2018, par Leader

Dans le cadre de la stratégie régionale de lutte accélérée contre la rougeole et la rubéole, la Direction Régionale de la Santé Lomé-Commune a organisé une journée d’information dirigée par Mme TENA Kanma, Point Focal Communication Division de l’Immunisation, ce vendredi 26 janvier 2018 à Lomé à l’endroit d’une quarantaine de personnes composée d’hommes et femmes des médias et des points focaux de la communication des districts et régions. Le but est de renforcer les capacités de ces derniers sur l’organisation des activités de la campagne de vaccination en vue sur toute l’étendue du territoire du 12 au 18 février 2018.

Ladite campagne de vaccination de rattrapage contre la rougeole et la rubéole a pour cible les enfants de 9 mois à 14 ans en prélude à l’introduction du vaccin combiné rougeole et rubéole (RR) , dans la vaccination de routine.
Au cours de la campagne, la vitamine A sera administrée aux enfants de 6 à 59 mois et l’Albendazole aux enfants de 12 à 59 mois toujours dans le cadre de la lutte contre la malnutrition et l’anémie chez les enfants.

Pour une bonne réussite de la campagne, les interventions se dérouleront en poste fixe dans les formations sanitaires, en poste fixe temporaire dans les marchés, chefferies, places publiques, Mosquées, Églises, écoles maternelles et aussi, en poste avancé et/ou mobile.

Donc, toute la population est appelée à jouer sa participation pour faire de cette campagne une réussite totale.
Tout de même, pour une éventuelle Manifestation Adverse Post Immunisation, le bon sens voudrait que les enfants soient ramenés par les parents au niveau des formations sanitaires pour des prises en charge.

Pour Dr NAYO-APETSIANYI Josée, Directrice Régionale de la Santé Lomé-Commune :" La rougeole est de nos jours un problème de santé publique car malgré les efforts consentis, il y a toujours des cas de rougeole chez les enfants ainsi que des cas confirmés de rubéole. Donc, il est plus que nécessaire d’organiser une telle campagne de vaccination ".

Pour rappel, la rougeole est une maladie infectieuse hautement contagieuse et meurtrière qui se transmet par contact avec les sécrétions du nez ou de la gorge d’une personne infectée et par les gouttelettes suspendues dans l’air lorsqu’elle éternue ou tousse.
Elle se transmet aussi par les mains au toucher ou par les objets contaminés d’une personne infectée.
Elle se manifeste par une forte fièvre qui dure 1 à 7 jours, une rougeur des yeux avec larmoiement, de petits points blanchâtres dans la face interne de la joue et des éruptions cutanées (petits bouton).

Alors que la rubéole, elle, est une infection virale aiguë contagieuse généralement bénigne. Elle touche le plus souvent les enfants et les adolescents.
Elle se transmet par voie respiratoire et aussi par voie placentaire : transmission de la mère à l’enfant au cours de la grossesse.
La rubéole se manifeste par une fièvre modéré (<38°5), maux de tête, une irritation de la gorge, une toux sèche, des ganglions palpables dans les régions du cou et derrière les oreilles.

KPOWOADAN Yao