Economie

Togo/PAEIJ-SP et institutions financières unis pour le développement de l’agriculture commerciale

Publié le mardi 13 février 2018, par Leader

Permettre aux institutions de financement de comprendre le Projet d’Appui à l’employabilite et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP), c’est l’idée autour de laquelle le ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes à travers le PAEIJ-SP, a rassemblé en atelier du 7 au 9 février à Lomé, ses partenaires financiers de l’heure que sont : ORABANK Togo, les COOPEC AD et ILEMA, la mutuelle ASJD ainsi que Promo-Finance.

Cette rencontre répond au constat selon lequel, les activités agricoles en lien avec les Chaînes de Valeur Agricoles (CVA) et les clusters agro-industriels dans les filières maïs, manioc, soja, petits ruminants et volailles ciblées par le PAEIJ-SP présentent bien des opportunités d’investissement aux primo-entrepreneurs, mais pourtant, les acteurs financiers ne disposent pas souvent d’informations et de formations nécessaires pour bien analyser ces opportunités.
Cet atelier d’immersion et de formation au profit desdits partenaires financiers qui a duré 3 jours, a permis aux participants d’échanger autour de l’approche de mis en oeuvre du PAEIJ-SP et le processus de sélection des primo-entrepreneurs, ceci pour aboutir à un partenariat dynamique pour le financement de l’agriculture commerciale au Togo.

Pour Rachel YWASSA, Directrice de la Clientèle Privée et institutionnelle de Orabank Togo :" Notre stratégie triennale prend en compte le financement agricole.Donc, le PAEIJ-SP est un cadre idéal pour notre institution pour un accompagnement technique, un suivi de qualité pour les acteurs que nous souhaitons financer sur le terrain".

Cet atelier a permis aux participants de se familiariser aux notions de financement de l’agriculture via les Chaînes de Valeur Agricoles (CVA) et les clusters agro-industriels.

"Il s’agit pour nous d’identifier les entreprises qui ont une certaine capacité à transformer les produits agricoles tels que le manioc, le maïs et le soja, mais aussi, disposant d’un marché capable de consommer les produits finaux.
Nous accompagnons l’entreprise à bien structurer son marché et à améliorer son appareil de production", a laissé entendre Kossivi AGBO, coordonnateur PAEIJ-SP.

Le PAEIJ-SP a pour objectif de créer les conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers la promotion de l’entrepreneuriat et l’auto-emploi des jeunes dans les Chaînes de Valeurs Agricoles.

Au cours de l’année 2017, entre autres : 286 jeunes entrepreneurs individuels ont été accompagnés pour finaliser leur plan d’affaires puis mis en relation avec les PME et les agregateurs, 443 groupements de producteurs se sont engagés à produire et à livrer le manioc, le maïs et le soja aux PME de transformation et aux agrégateurs.

KPOWOADAN Yao