Environnement

Togo/PMF-FEM : 134 millions FCFA du PNUD pour l’environnement

Publié le mardi 2 février 2021, par Leader

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Micro Financements du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM), un mécanisme mis en place depuis 2009 par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), huit (8) Organisations de la Société Civile (OSC) viennent de bénéficier des subventions d’environ 250 000 dollars soit plus de 134 millions FCFA au titre du 11ème round de financement qui correspond à la 1ère année de la 7ème phase opérationnelle dudit programme au Togo ; ceci, pour la mise en œuvre des projets communautaires dans le domaine de la protection de l’environnement.

Ainsi, une cérémonie de signature des protocoles de financement a eu lieu le 29 janvier 2021 à Lomé entre Aliou Dia, Représentant Résident du PNUD et les responsables des huit (8) bénéficiaires en présence de Thiyu Kohoga Essobiyou, Directeur de l’environnement.

« Nous sommes redevables à la nature alors, on se doit d’être engagé envers elle », a dit Aliou Dia.

Les huit (8) nouveaux projets retenus au terme d’un processus sélectif pour un financement compris entre 10 et 22 millions FCFA seront mis en œuvre au cours des deux (2) prochaines années et contribueront à soutenir les initiatives communautaires de conservation, de restauration et d’utilisation durable des ressources naturelles, comme moyens de renforcement de la résilience des populations, face aux effets néfastes des changements climatiques.

« Les projets vont dans le sens du renforcement des capacités au niveau local, la conservation de la diversité biologique, la lutte contre les changements climatiques, la lutte contre les dégradations des terres, la gestion des déchets des produits chimiques etc » a expliqué Atri Koffi Eli, Coordonnateur National du PMF/FEM.

Ces organisations sont, l’Association des Communautés Villageoises Responsables, l’Action pour la promotion et le développement intégral de la Femme et de l’enfant (village de Kpatayou), le Comité Villageois de Développement de Nandjoubi, le Groupe International pour le Renforcement des capacités féminines basé dans le canton de Hahotoé, le Programme d’Appui à la Société civile pour un développement intégré (canton de Bombouaka), ONG Science et technologie africaine pour le développement durable (ONG STADD, Lomé Golfe 5), Solidarité Femmes pour un développement durable des Savanes (SF2D ,village de Fobenga), et le Groupe de Recherche et d’Appui aux initiatives Locales Nord Togo (canton de NALI).

Trois d’entre vont intervenir dans la région des Savanes pour principalement restaurer le sol ; une dans la région de la Kara pour aider les communautés à adopter des pratiques durables de production agricole ; une Organisation de communauté à la base dans la région centrale va aider les communautés à conserver et à utiliser de façon durable les ressources de leur forêt (une forêt communautaire) ; dans la région maritime, une Organisation basée dans la préfecture de Yoto va aider les communautés à disposer de kit solaire pour l’électrification à base de l’énergie solaire et une autre organisation dans le Vo qui elle autre va aider les jeunes à apprendre à produire de façon durable et une dernière organisation à Lomé qui bénéficie pour la deuxième fois de cette subvention, collecte les déchets surtout ceux en plastique dont une partie servira à produire des pavés.

Pour Bemah Gado, Directeur Exécutif de l’ONG STADD, « Notre projet concerne le recyclage des déchets plastiques à Lomé. Il avait fait objet du FEM en 2018. Alors c’est un renforcement pour que les résultats obtenus au cours de la 1ère phase de financement puissent se démultiplier. A travers ce projet, nous avons pu créer 30 emplois directs et recycler plus de 1000 tonnes de déchets plastiques. Cette fois ci, on compte recycler 3000 tonnes de déchets plastiques et augmenter de 20, le nombre d’emplois directs avec un financement au titre du 11ème round de 26 000 dollars, environ 14,5 millions FCFA ».

Le PMF/FEM est un programme institutionnel du FEM, mis en œuvre par le PNUD et exécuté par le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS), représenté dans 125 pays.

A ce stade du 11ème round de financement, plus de 3 millions de dollars, 1,5 milliard de ressources ont été mises à la disposition de 112 OSC au Togo pour les projets dans trois (3) domaines à l’instar de diversité biologique, changement climatique, dégradation des terres, gestion des déchets et produits chimiques.