Politique

Togo/Présidentielle 2020/Prof Wolou Komi : "Le Togolais ne doit plus mourir du paludisme"

Publié le jeudi 13 février 2020, par Leader

Reçu dans l’émission Audi-actu de Victoire fm (96.3) ce mardi 11 février, le Professeur Wolou Komi du PSR, candidat en lice pour la présidentielle 2020 dont le 1er tour se tiendra le 22 février, a, dans son intervention, étalé son projet de société.

En matière de santé, il promet un accès gratuit aux soins pour certaines maladies dont le paludisme ; offrir gratuitement les soins aux personnes du 3ème âge, celles vulnérables et aussi aux nouveaux nés.
"Si on était dans un pays où ceux qui sont au pouvoir ont de la compassion pour la population, certains hôpitaux ne manqueront pas de certaines choses", a laissé entendre Professeur Wolou Komi.

Il n’a pas passé sous silence les difficultés dont il fait face, difficultés occasionnées par le retard dans le décaissement du fonds alloué aux partis politiques dans le but de leur permettre de battre campagne.
Pour lui, "le gouvernement fait preuve de malhonnêteté en faisant sciemment de bloquer les aides de campagne alors qu’eux autres utilisent les moyens de l’Etat pour se lancer dans la course."

Avec un projet de société basé sur 4 points entre autres, la refondation de la nation ; l’émergence d’un État moderne, l’épanouissement de l’homme etc, Wolou Komi pense mettre fin à un certain nombre de choses notamment l’enrichissement illicite, l’impunité, etc. et pouvoir relancer le Togo qui souffre des crises morales. il pense également partager équitablement les biens du pays pour le bien-être de la population.

En vue de répondre à la question de l’emploi, il propose la mécanisation de l’agriculture pour donner de l’emploi aux jeunes et aussi faire la promotion des produits locaux. "Consommons ce que nous produisons", a-t-il soutenu.

Il veut aussi faire de Faure Essozimna Gnassingbe un ex-président très respecté.