Sciences & Technologies La Fondation Piscare pour un Togo émergent

Un creuset national d’idées, d’expériences et de formations

Publié le samedi 29 novembre 2014, par Leader

Afin dynamiser le développement des échanges et rencontres permettant de favoriser l’élaboration de propositions utiles à une construction nationale de progrès social, économique, démocratique et culturel, il est créée à Akodesséwa à Lomé la Fondation Piscare dont la cérémonie d’inauguration a lieu ce vendredi 28 novembre 2014. C’était en présence des ministres Sémondji Djossou, Yves Nagou et des responsables de la dite Fondation à l’instar de Jean-Marie Noagbodji qui ont d’ailleurs procédé au dévoilement de l’enseigne de la Fondation.
Piscare du latin qui signifie « pêcher » est donc un cadre de travail de mémoire liant la conservation et l’exploitation scientifique d’archives relatives à son objet ; à l’incitation et l’aide à tous travaux de recherche et de formation, à toutes formes d’échanges et de débats, de formation et d’éducation, de partenariats et de coopérations au Togo et à l’étranger, permettant de verser l’étude de ces archives au patrimoine historique du Togo.
Entre autres activités, la Fondation Piscare pense :
- organiser des formations, des rencontres, conférences, cours, débats, confrontations, colloques, séminaires, congrès, etc.
- attribuer de bourses, prix, récompenses ;
- organiser des expositions, de spectacles et autres évènementiels ;
- publier et diffuser tous types d’ouvrages, notamment mémoires, revues, etc.