Sports Société/Football/Crise cardiaque

Un Epervier devenu héros en République tchèque

Publié le vendredi 3 mars 2017, par Yiago Nazzarrio

Francis Koné togolais d’origine ivoirienne, 26 ans, 4 sélections avec les Eperviers, est devenu un héros en République tchèque pour avoir sauvé la vie à un joueur lors d’un match de championnat.

Un réflexe qui sauve

Samedi 25 février 2017. 30 minutes après le début du match Bohemians-FK Slovacko de la 18è journée du championnat tchèque, le gardien adverse Martin Berkovec s’écroule suite un choc avec son défenseur Daniel Krch. Il perd connaissance et commence à avaler sa langue, c’est-à-dire que sans secours immédiat c’est la mort.

Francis Koné, tout près de l’action se précipite sur le gardien et l’empêche d’avaler sa langue. Un réflexe qui sauve la vie au joueur. « J’étais à proximité lorsqu’il y a eu un choc entre le gardien de but et le défenseur adverse. J’ai compris immédiatement qu’il se passait quelque chose parce que j’ai vu qu’il ne bougeait pas et que son défenseur était ouvert au front et saignait. J’ai donc immédiatement sauté sur le gardien pour l’immobiliser. Parce que dans ce genre de situation, la personne victime dégage une force pas possible, qui vient de nulle part. J’ai donc tout fait pour m’asseoir sur ses bras et lui ouvrir la bouche pour que la langue ne passe pas dans sa gorge. Et j’ai donc réussi à lui attraper la langue », rappelle le sauveur de l’émission radio foot international sur Rfi ce mercredi. Il a fait l’essentiel avant que les soigneurs ne rentrent sur la pelouse.

Héros malgré lui

Ce qui n’est pas la première fois que le Togolais sauve un joueur sur l’aire de jeu au cours d’un match. Il a déjà réalisé le geste vital en Thaïlande et deux fois de suite en Côte d’Ivoire, son pays d’origine. C’est en homme expérimenté en la matière qu’il s’est projeté sur Martin Berkovec pour lui sauver la vie. Son action lui vaut la reconnaissance de tout un pays.

« Dans ce genre de situation, chaque seconde compte », précise Tomas Mutinsky, le porte-parole du Bohemians. Il ajoute ensuite : « La personne qui avale sa langue commence à s’étouffer, le cerveau est privé d’oxygène. Il faut agir le plus vite possible. Si Martin se trouve aujourd’hui dans un état stable, une très large part du mérite en revient à Francis (Koné, NLDR). Ce dernier a reçu les appels de félicitation de partout.

« Je tiens à remercier Francis Koné, dont la promptitude m’a sauvé. Encore une fois MERCI ! », poste le sauvé sur sa page facebook avant d’inviter son sauver à un dîner. Celui qui est passé par Muangthong United FC et PTT Rayong FC (Thaïlande), Al-Musannah SC (Oman), SC Olhanense (Portugal) et Honved Budapest (Hongrie) est devenu un héros. Avec ce sauvetage, il est maintenant plus connu qu’avant.

Racisme

Ironie du sort, les supporters du Bohemians, tenaient des propos raciste avec Francis Koné ne réussisse l’action salvatrice. « Suite à ce geste, j’ai reçu un message de supporters des Bohemians qui imitaient des cris de singe durant le match. Ils se sont excusés parce qu’ils n’imaginaient pas qu’un noir pouvait sauver l’un de leurs joueurs », renseigne le joueur. Il estime que c’est Dieu qui a voulu à travers lui montrer aux racistes qu’il n’y a pas de distinction de races en football. « Je prie le FC Slovacko de transmettre mes remerciements à Koné. Aujourd’hui, il m’a appris quelque chose. Et pas seulement à moi », a même twitté un supporter en guise de repentance. Cela doit servir d’exemple aux autres ultras qui considères les Noirs comme des sous-hommes voire des animaux.